Partagez | 
 

 ft. PHILOMENA ♠ One step closer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 198
Pokédollars : 287
avatar
Championne de Berlin ♥ La fille du feu
Sarah Rottenbach
MessageSujet: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   Jeu 5 Mai - 15:46


One step closer ~




La matin, quand il ne fait pas trop frais : c'est là le meilleur moment de la journée pour aller courir. Je ne prends en général aucun Pokémon avec moi, à part Ziggy, parce que lui aussi aime courir et en plus, il me donne le rythme. En gros : c'est Ziggy qui décide du niveau d'entraînement qu'il y aura aujourd'hui. S'il est dans ses mauvais jours, et décide que j'ai besoin de courir, il va à toute vitesse. Ou s'il veut se venger du mauvais petit déjeuner que je lui ai servi. Sinon, il va plus lentement, et il est facile à suivre. Aujourd'hui, le soleil brille aux alentours de Dortmund, les arbres s'élèvent en une ombre agréable. Ziggy va à un rythme normal, et je le suis tranquillement. Comme tous les matins, je garde une Pokéball dans ma poche, au cas où je croiserais un Pokémon intéressant. Mais les seuls que je vois passer sont quelques Roucoups dans les airs, et un Rattata qui court se cacher derrière un buisson en nous voyant passer. Evidemment, je ne m'attends pas à trouver un Limagma ou un Chartor dans la prairie, il faudra plutôt que je tente ma chance en montagne pour ça. Mais aujourd'hui, je n'ai pas le temps, parce que je travaille au restaurant cet après-midi. Je n'ai reçu aucune demande concernant l'arène pour le moment, et j'y passe régulièrement. Je ne fais jamais attendre un dresseur plus d'une semaine.

"BRASEGALI !" s'exclame brusquement Ziggy.

J'étais en train de suivre le Rattata des yeux, et j'ai oublié de regarder la route. Mais lorsque je tourne la tête vers le sentier, c'est déjà trop tard. Ziggy a bien essayé de me prévenir, rien à faire : j'étais dans la lune, comme trop souvent pendant mon footing du matin. Sans m'en apercevoir, je heurte violemment quelqu'un et, avec un cri, me casse la figure un peu plus loin.

"BRASEGALIIIIIII !"

Il se précipite vers moi pour m'aider à me relever. C'est drôle... Ziggy était le Pokémon de mon père. Il était son cuisinier pour être plus précis, et j'ai toujours cru qu'il préfèrerait rester au restaurant plutôt que de venir avec moi. Un restaurant tenu par un Brasegali, ça aurait été drôle, non ? Il aurait été excellent. Il sait faire les plat et les sert toujours sans la moindre erreur. D'ailleurs, comme les temps sont durs, c'est lui mon meilleur serveur. Et les clients apprécient la présence d'un Pokémon aussi rare. Je me demande encore, parfois, comment mon père a pu l'apprivoiser. A ce qu'il m'a raconté, c'est Ziggy qui est venu à lui, attiré sans doute par la bonne odeur de la nourriture.

"T'inquiète, je vais bien... mais j'ai bousculé quelqu'un !"

Je me relève et me tourne vers la personne que j'ai heurtée. Pourquoi est-ce que je ne regarde jamais où je vais ? Je fais n'importe quoi quand je suis dans la lune et, malheureusement, je suis bien trop souvent dans la lune. J'espère n'avoir fait de mal à personne.

© KoalaVolant



victory you won't win against me

Total eclipse of the heart ▬ Parfois dans le nuit je me dis que je devrais fuir bien avant qu'il soit qu'il ne soit trop tard mais Parfois dans la nuit je ne pense plus qu'à te suivre même en Enfer tant j'ai besoin de te voir | ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 88
Pokédollars : 457
avatar
Dresseuse ♥ Je te bats
Philomena Texas
MessageSujet: Re: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   Jeu 5 Mai - 16:04


One step closer

P
hilomena Texas avait décidé de retourner en Allemagne, là où elle avait trouvé son cher et irascible feurisson, qui, à l'époque, était encore un héricendre, et, plus précisément, de se rendre à Dortmund, car elle avait entendu quelque part que la championne du pays s'y trouvait. De plus, Philomena, qui malgré sa vie plutôt modeste avait attrapé de sa mère cette maladie qu'est le goût du luxe et de toutes les bonnes choses, avait envie d'aller visiter ce fameux restaurant "Goinfrex", qui malgré son nom immonde, avait une très bonne réputation par delà les frontières allemandes. C'était là son programme, fort plaisant. Mais comme, malgré sa persévérance, elle savait aussi parfois se montrer indolente, elle avait décidé de se promener un peu dans le parc de la ville. Il faisait en plus de ça beau et assez chaud, mais pas trop car il était encore tôt, Philomena ayant la transpiration et les lève-tard en horreur. Elle marchait donc tranquillement, vêtue d'une robe blanche et vaporeuse, de longs gants vert menthe, avec sa montre à la main droite, par dessus le gant, et d'un grand chapeau en feutre camel qui lui faisait comme un parasol, suivie par Bliss, son feurisson, et ses autres pokemons dans sa pochette en plastique transparent rose vif, bien au frais dans leur soinball. Soudain, Philomena fut tétanisée. Elle avait aperçu deux silhouettes, au loin. La première, la plus grande, était un magnifique Brasegali, qui courait, ses muscles tendus à travers sa fourrure de flammes. L'autre silhouette était une pathétique et idiote humaine mal habillée aux cheveux roux suants, quelle horreur, qui courait elle aussi, mais d'une façon tellement moins gracieuse... Tandis que des idées folles de voler, ou plutôtt de libérer le brasegalier de son affreuse dresseuse, elle fut percutée de plein fouet par une chose molle et chaude. Elle eut un instant de torpeur, avant de se relever, d'être absolument dégoûtée, d'entendre la fille qui courait expliquer à son Brasegali qu'elle n'avait rien et qu'elle avait percuté quelqu'un. Quoi? Non mais!! Cette fille horrible qui aimait courir l'avait percutée, elle, Philomena Texas? Elle allait voir. Philomena se fit violence, et parla, d'une voix aigue dans laquelle elle essaya de glisser le plus de haine possible.

-Faites attention bougre de jeune femme immonde, je ne sais même pas pourquoi je vous parle!! Et puis d'abord, qui êtes vous?!!!




Dernière édition par Philomena Texas le Mer 11 Mai - 8:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 198
Pokédollars : 287
avatar
Championne de Berlin ♥ La fille du feu
Sarah Rottenbach
MessageSujet: Re: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   Jeu 5 Mai - 21:34


One step closer ~




J'avais renversé une femme, et à son expression, je compris que c'était une grave erreur. En général, je n'ai rien contre personne. Il en faut vraiment beaucoup pour que je haïsse quelqu'un et je pardonne en général n'importe quel défaut. Même pour les espèces de bourges qui se promènent avec une tenue ridicule aux alentours de ma ville. Parce que même si je ne suis pas maire, mais modeste gérante d'un restaurant, et même si être champion ne me donne aucun pouvoir, cette ville est pourtant la mienne. Au fond de moi, tout ce qui s'y passe me regarde, et si une catastrophe survenait par ici, j'en serais aussi affectée que si on avait détruit ma maison. Alors, si je n'aime pas ces personnes aux regard orgueilleux, c'est tout simplement parce que j'ai l'impresion qu'ils insultent de ma ville, et moi par la même occasion. Les reproches glissent comme de l'eau douce, mais il est impossible de ne pas en tenir compte pour autant. Et même si je suis dans mon tort, je continue de penser que cette femme n'a pas à me regarder comme elle le fait, encore moins à me parler comme ça. Pourtant, rien ne sort. C'est vrai que je suis immonde, je suis en plein footing... et ce n'est pas agréable de se prendre comme ça quelqu'un en pleine face. Quelqu'un d'autre que moi aurait sans doute rétorqué : "Comment osez-vous me parler de la sorte ? Je suis la champion de ce pays !" Mais ce n'est pas mon genre. Ce titre est un cadeau, un plaisir, mais ne me donne aucun pouvoir, et très peu de mérite, car il y a d'autres excellents dresseurs dans ce monde. Mais si je suis d'un naturel plutôt calme, ce n'est pas le cas de Ziggy : il se précipite sur cette femme en grognant, et les flammes se mettent à brûler autour de ses poignets. Jamais je n'avais vu quelqu'un d'aussi protecteur.

"Brasegali !"
"C'est bon, Ziggy, pas besoin de s'énerver. Je suis désolée, madame, je ne regardais pas où j'allais. Est-ce que je peux faire quelque chose pour vous ?"

Je me demande bien ce que je pourrais faire. Je suis là, trempée de sueur, sans Pokémon sur moi, avec seulement, du coup, une blessure au mollet. Rien de ce que je pourrais proposer ne lui sera d'une grande aide... A part, peut-être, réussir à calmer Ziggy pour qu'il évite de l'attaque. J'attrape l'épaule de mon Pokémon et me mets devant lui pour l'empêcher d'attaquer. Je l'ai sans doute suffisamment énervée comme ça, cette femme, pas besoin d'en rajouter. J'imagine déjà sa réaction si Ziggy prend le risque de lancer une attaque Lance-Flamme.

"Ecoutez, je suis vraiment désolée... jJ'ai une idée : je dirige un restaurant pas loin d'ici. Peut-être aimeriez-vous aller y déjeuner ? Je vous offrirai le repas pour me faire pardonner."

Très franchement, bousculer quelqu'un, même si ça n'a rien d'agréable, ce n'est pas la fin du monde, et un repas gratuit juste pour ça, alors que je suis en grande difficulté pour ce restaurant, c'est cher payé. Mais bon, vu sa tête, il va falloir sortir les grands moyens, avant qu'elle n'aille chercher la police pour me faire arrêter.

© KoalaVolant



victory you won't win against me

Total eclipse of the heart ▬ Parfois dans le nuit je me dis que je devrais fuir bien avant qu'il soit qu'il ne soit trop tard mais Parfois dans la nuit je ne pense plus qu'à te suivre même en Enfer tant j'ai besoin de te voir | ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 88
Pokédollars : 457
avatar
Dresseuse ♥ Je te bats
Philomena Texas
MessageSujet: Re: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   Ven 6 Mai - 8:08


One step closer

P
hilomena n'est pas idiote, et même si la demoiselle n'a pas décliné son identité, elle l'a parfaitement reconnue. Qui d'autre que Sarah Rottenbach, championne allemande du type feu, pourrait se promener avec un brasegali aussi beau? Mon Dieu elle l'a appelé Ziggy, quelle horreur, sûrement en référence à ce drogué androgyne de chanteur inculte! Philomena a fait un effort surhumain pour lui parler, mais là, elle ne sais plus que dire... Ce qu'elle veut en échange de sa robe souillée par le sable et la sueur? Un combat, quelle question! Cette garce veut l'emmener au restaurant, sûrement pour la droguer et l'enfermer dans sa cave... Non, ce n'est pas très plausible. Bon, peut-être pas pour la séquestrer, mais sûrement pour la faire grossir! Oui c'est ça, l'engraisser jusqu'à ce qu'elle soit assez grasse pour la faire cuir et la servir dans son restaurant comme un ragoût de Philomena façon vole-vie en sauce baie kika! Mais c'est dégoûtant! Cette Sarah est vraiment folle! Philomena ne sait plus si elle doit s'enfuir ou frapper la jeune femme. S'enfuir semblerait bien trop lâche, elle a son honneur. Mais Philomena ne sait pas se battre, et cette jeune femme, si elle fait du footing, berk, est sûrement très sportive et très forte. Aucune façon de s'en sortir... Philomena Texas regarde autour d'elle, comme pour trouver une solution à son problème. Il n'y rien d'autre dans ce parc pourri que des allées sablonneuses et des touffes d'herbe piquetées de pâquerettes puante, et des buisson au bord des allées. Soudain, elle entend dans un buisson tout proche un bruissement, qui la ramène sur Terre. Il suffit de défier cette jeune femme, comme elle l'a dit plus tôt, mais elle a oublié. Si c'est bien Sarah Rottenbach, elle n'a que des pokemon de type feu. Un jeu d'enfants pour son cher Draco. Elle sourit un instant, d'un sourire rusé, et à nouveau se fait violence, surmonte son dégoût et sa haine pour cette humaine affreuse et prononce de sa voix aigue, mais déterminée.

-Sarah Rottenbach, je te défie!

Et elle commence à se préparer à combattre, se disant que l'autre ne refusera as une si belle opportunité, vu que les champions se croient toujours supérieurs au reste du Monde, alors que c'est elle, Philomena Texas, qui est supérieure. Elle enlève d'abord ses salomés vermillon, puis sort de sa pochette un peigne et se recoiffe la frange. Ensuite, elle sort son vernis à ongle, et se refait l'index gauche qui est tout abîmé, regarde l'heure sur sa montre mais l'oublie alors regarde à nouveau. Elle sort ses soinballs et les classe dans un ordre connu d'elle seule, dans la mesure où elles sont toutes pareilles. Elle sort son rouge à lèvre et son petit miroir de poche et se remaquille, elle lorsqu'elle a tout sorti, elle lève la tête, attendant toujours la réponse de l'autre idiote qui est en train de... De faire quoi d'ailleurs, exactement?




Dernière édition par Philomena Texas le Sam 7 Mai - 16:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 2
Pokédollars : 20
avatar
PNJ ♦ Je t'observe
Pokémon Sauvage
MessageSujet: Re: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   Ven 6 Mai - 9:08



Pokémon Sauvage


Un Goupix pour Sarah Rottenbach


La chaleur douce de l'Allemagne se faisait déjà sentir, et ce Goupix perdu loin de sa famille se réveillait sous un arbre. Il habitait autrefois dans les montagnes, mais une arrivée de dresseurs l'avait poussé à fuir, sur les ordres de sa maman. Il ne voyait pas en quoi c'était si mal d'être avec un dresseurs... au moins, il aurait de la nourriture et des amis. Mais comme cette fois, il s'agissait d'échapper à la Team Rocket, c'était une bonne idée que de vouloir s'échapper. Le matin était frais, beaucoup plus frais que l'ambiance cuisante qu'il avait connu dans les montagnes autour de sa famille de pokémon feu. Au moins, des flammes brûlaient continuellement à cette époque, et il n'avait jamais froid. Ici, tout ce qui l'intéressait était de trouver d'autres pokémon feu pour pouvoir se réchauffer, mais c'était désert. Il se leva lentement, s'étira comme un petit chat, puis pris un chemin au hasard. Et là, miracle ! Il vit apparaître deux silhouettes, dont l'une d'elle lui inspirait confiance. C'était un immense Pokémon de type feu ! Accompagné de son dresseur, sans doute. Goupix suivit en courant ces deux silhouettes jusqu'à apercevoir qu'il y en avait une troisième. Discrètement, il se glissa à leur côté, sans trop savoir si on l'avait remarqué ou pas. Tout ce qu'il voulait était se coller à ce grand Pokémon feu pour trouver de la chaleur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 198
Pokédollars : 287
avatar
Championne de Berlin ♥ La fille du feu
Sarah Rottenbach
MessageSujet: Re: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   Ven 6 Mai - 9:28


One step closer ~




Je n'avais jamais vu, avant aujourd'hui, quelqu'un changer d'attitude à ce point. Elle m'avait pourtant parlé comme si j'étais une moins que rien il y a deux minutes... mais à croire que pour elle, le statut de champion donne bien une légitimité, puisqu'à partir du moment où elle m'a reconnue - ou peut-être a-t-elle fait le lien avec le restaurant ? - qu'au lieu de m'insulter encore pour mes excuses bafouillantes et stupides, elle me lance un défi. Quand est-ce que les dresseurs comprendront que je ne suis pas une machine à combattre ? Les combats contre les champions se font de manière officielle, à l'arène, avec un arbitre, pas au milieu de la rue. C'est comme cette étudiante qui avait tenu à m'affronter en Italie... absurde. Je suis une personne comme les autres, et malheureusement, je ne peux pas accepter un combat avec toutes les personnes que je croise dans la rue. Heureusement d'ailleurs que rien ne m'y oblige, parce que ça arrive souvent ! Mais je me mets à leur place... si j'étais dresseur, un dresseur comme les autres, est-ce que je ne rêverais pas de pouvoir affronter un champion ? Et faire la démarche d'aller jusqu'à l'arène est un véritable effort. Il faut se sentir prêt et assez entraîné pour oser un combat. Quand on a la chance d'en croiser un dans la rue, on a l'impression d'être plus libre. Mais ce n'est pas vrai. Et tous ces privilèges commencent en fait à m'épuiser. Pourquoi ne puis-je même pas faire mon footing tranquillement le matin ? Je n'ai jamais voulu être célèbre. Je voulais juste que mon père soit fier de moi, parce que c'est lui qui m'a offert mon tout premier Pokémon.

"Je suis vraiment désolée, mais là, je ne peux pas combattre. Je fais mon footing, je ne suis pas en état... et surtout, je n'ai pas mes Pokémon sur moi. Ziggy court avec moi, c'est tout. Les autres se reposent et surveillent mon restaurant. Alors maintenant je vais..."
"Brasegali !"

Pendant une seconde, j'imagine que Ziggy veut encore chercher des ennuis en s'en prenant à cette femme, mais en tournant la tête, je découvre une toute autre surprise : un petit Goupix en train de se frotter contre lui comme s'il était brusquement tombé amoureux. Un Goupix ! Je réalise soudain, et sursaute violemment. J'ai toujours rêve d'avoir un Goupix ! Malheureusement, malgré les nombreux Pokémon de type feu que j'ai rencontrés, je n'ai jamais pu voir le moindre Goupix en vrai. Et il est tellement mignon ! Je me souviens encore de l'époque où je jouais sur ma Game Boy. Ce Pokémon n'avait pas intérêt à m'échapper, sinon je devenais folle ! Alors maintenant, ça allait être la même chose. Parce que dans le vrai monde, il ne suffit pas de marcher quelques minutes de plus dans les hautes herbes pour en croiser un nouveau.

"Incroyable, un Goupix ! J'ai toujours rêvé d'en avoir un. Je vais l'attraper !"

Mais, en entendant mes mots, Goupix, qui apparemment n'était là que pour la présence de Ziggy, sursaute et se met à courir pour s'échapper. Mais je ne peux pas le laisser s'échapper ! Heureusement que Ziggy est venu courir avec moi ! Et surtout, heureusement que j'ai toujours une Pokéball sur moi au cas où un Pokémon feu se présenterait.

"Non ! Ne pars pas ! Ziggy, empêche-le de s'enfuir, vite ! Attaque jet de sable !"

Ziggy se précipite aussitôt pour arrêter Goupix, avec une puissante attaque jet de sable. J'ai de la peine pour ce pauvre Pokémon, qui se prend le sable en plein dans les yeux, mais est obligé de stopper sa course. Je ne veux pas le vider de ses forces, mais simplement le rendre assez vulnérable pour le capturer. Une toute petite attaque suffira :

"Ziggy, vive attaque !"

Il frappe Goupix de plein fouet, et celui-ci est projeté en l'air dans ma direction. C'est parfait : je n'ai plus qu'à lancer ma Pokéball. Goupix entre à l'intérieur sans peine, il est un peu sonné.

"YEEES ! J'ai enfin capturé un Goupix ! Mlerci Ziggy !!"

Je récupère ma Pokéball et saute dans les bras de Ziggy, qui a l'air aussi heureux que moi. Comment vais-je appeler ce Pokémon ? Tous mes Pokémon ont des surnoms. Et, immédiatement, c'est "Stella" qui me vient à l'esprit. Oui, c'est un nom parfait pour un Goupix ! Mais dans ma joie, j'oublie que je ne suis pas seule. Cette femme insupportable et malpolie est toujours derrière moi. Pour ce qui est de mon footing, c'est clair, je ne vais pas le poursuivre, je me suis arrêtée trop longtemps et il est devenu inutile. Mais il n'est pas question de combattre maintenant. Je me retourne et la rejoint là où elle est restée.

"Bon... écoutez, ce n'est pas contre vous, mais je ne peux pas me battre ici. En revanche, si vous allez à Berlin et faites une demande officielle à l'arène, alors je ne pourrai rien vous refuser, et vous pourrez gagner un badge si vous réussissez à me battre. C'est d'accord ?"

© KoalaVolant



victory you won't win against me

Total eclipse of the heart ▬ Parfois dans le nuit je me dis que je devrais fuir bien avant qu'il soit qu'il ne soit trop tard mais Parfois dans la nuit je ne pense plus qu'à te suivre même en Enfer tant j'ai besoin de te voir | ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 88
Pokédollars : 457
avatar
Dresseuse ♥ Je te bats
Philomena Texas
MessageSujet: Re: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   Ven 6 Mai - 9:46


One step closer

E
h bien! La jeune femme s'est enfuie, et elle est en train de courir après un Goupix. C'est donc ça le bruissement qu'elle a entendu peu de temps avant! Elle regarde le Brasegali attaquer le petit renard rouge, avec une précision hors du commun. L'autre idiote lane maladroitement une pokeball, qui, par miracle, emprisonne la bestiole. Le feurisson de Philomena aimait un petit bruit qui ressemble à un ricanement. Lui aussi trouve la fille idiote. Lorsque la fille revient et lui refuse le combat qu'elle désirait, Philomena ne peut plus se contenir.

-Espèce d'idiote!! Vous avez peur, c'est ça?!! Vous êtes lâche et vous voulez me manger toute crue! Vous êtes folle! Vous avez bien joué à la game boy lorsque vous étiez petite?! Oui? Bon. ET VOUS POUVIEZ REFUSER UN COMBAT COMME ÇA?!! Imaginez moi avec un point d'exclamation sur la tête, je ne sais pas!

Et Philomena lance la soinball contenant son Draco, qui apparaît dans un éclair rougeâtre, comme dans les dessins animés.

-Mais allez, envoyez votre pokemon nom de Dieu!! Un combat, ça ne se refuse pas!! Oh mon Dieu, envoie Hydroqueue dans la tête de cette andouille!

Le Draco de Philomena Texas obéit, poussant même un petit cri de joie, car espiègle, il aime jouer des tours aux autres dresseurs, et parfois même à Philomena. L'attaque touche Sarah de plein fouet.

-Vas crever idiote!

Et Philomena ramasse ses chaussures, ses pokeballs, son maquillage et son miroir, tourne les talons, et s'en va digne et haineuse, suivie de son feurisson et de son draco.

-Nous nous retrouverons à Berlin, ne t'en fais pas.




Dernière édition par Philomena Texas le Sam 7 Mai - 16:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 198
Pokédollars : 287
avatar
Championne de Berlin ♥ La fille du feu
Sarah Rottenbach
MessageSujet: Re: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   Ven 6 Mai - 10:12


One step closer ~




C'est drôle comme à chaque seconde qui passe, à chaque conversation, elle est de plus en plus violente. Je ne sais même pas encore comment elle s'appelle et à vrai dire, j'aimerais bien le savoir. Je ne suis pas énervée parce qu'elle me dit, loin de là, je la trouve plutôt tellement excessive que j'ai juste envie d'éclater de rire. Je ne sais pas ce que je dois lui répondre. Evidemment, je n'ai pas peur de combattre, mais combattre sans Pokémon, ça va être un peu difficile, non ? De toute façon, elle n'a pas l'air de vouloir le comprendre. Tout ce qui l'intéresse, c'est de se battre. Et en la voyant envoyer un Draco, je comprends bien pourquoi : elle veut me mettre la honte, tout simplement. C'est vrai qu'un Draco est un bon Pokémon, surtout contre moi, mais il ne faut pas simplement se fier au type. Je reste champion et je connais ma faiblesse : j'ai particulièrement entraîné mes Pokémon à résister aux attaques de type eau. Je ne suis pas folle. Encore moins idiote. Quant à ses références aux jeux vidéos, elles étaient hilarantes. Oui, cette femme me faisait tout simplement rire. Je choisis alors de lui répondre sur le même ton :

"Contrairement aux personnages de Game Boy, je ne passe pas ma vie entière à attendre à un point précis qu'un dresseur passe pour combattre, et je pense que ce n'est pas votre cas non plus. Et contrairement au personnage de Game boy, j'ai le droit de me promener sans avoir de Pokémon sur moi. Sans Pokémon, je ne peux pas combattre."

Mais à peine ai-je fini de parler que je me reçois une violente attaque hydroqueue en plein visage. La force de l'attaque est telle que je m'écroule. Ah, voilà donc ce que ressentent mes Pokémon quand ils se prennent une attaque eau ! Je comprends mieux pourquoi ils ont horreur de ça. Et moi, je ne suis pas entraînée. Se prendre cette attaque ne me dérange pas plus que ça. Cette femme a dû juger que j'avais besoin d'une bonne douche après mon footing ! Ce qui m'inquiète beaucoup plus, c'est la réaction que s'apprête à avoir Ziggy. Je sais qu'il est très protecteur et n'acceptera sûrement pas que quelqu'un m'attaque de cette façon. Justement, je le vois déjà cracher du feu vers le ciel, et se tourner, non vers Draco, mais vers son dresseur.

"BRASEGALIIIIII !" hurle-t-il.
"Non, Ziggy, arrête !"

Je me relève d'un bon et saute devant lui pour l'empêcher d'attaquer. Il ne prendrait pas le risque de me toucher avec son lance-flamme. Et je ne peux pas le laisser faire : mouiller quelqu'un avec une Hydroqueue, ce n'est pas bien grave. Fatiguant, surtout si j'avais eu mon portable dans la poche, mais pas grave du tout. Brûler quelqu'un avec un Lance-Flamme, c'est une autre affaire, et ça peut tuer. Ziggy ne peut pas riposter.

"On sa calme ! Allez, mon ami, c'est bon. Tu vois bien qu'elle n'en vaut pas la peine. Rentrons plutôt au restaurant pour présenter Stella au reste de l'équipe. C'est une bonne idée, tu ne penses pas ?"

Ziggy n'est pas du tout satisfait de l'issu de cette rencontre, mais je ne peux pas le laisser régler ses compte avec un être humain. Il semble avoir compris qu'il n'avait pas le droit d'attaquer, et ça tombe bien, parce que vu le spécimen que j'ai en face de moi, elle est capable d'aller chercher la police si mon Pokémon lui brûle un cheveu, et elle en aura le droit, parce qu'un Pokémon dressé n'est pas censé attaquer un humain. En revanche, il ne peut s'empêcher de la menacer :

"Brase Brasegali li li Brasegali !"

Elle n'a sans doute rien compris, et moi non plus. Mais, une fois dit ce qu'il pesait, Ziggy se retourne, les bras croisés, et consens enfin à ne pas l'attaquer.

"Nous nous retrouverons à Berlin. J'accepterai le combat, parce que je trouve juste que tous les dresseurs aient le droit de combattre. Mais sachez quand même que j'ai parfaitement le droit d'informer l'arbitre de l'arène des différentes insultes que vous avez dites, et que cela pourrait vous disqualifier. J'ai donc l'obligation d'accepter les défis à l'arène, avec un droit de veto pour des personnes comme vous. Violentes, ou non respectueuse. Un combat Pokémon n'est pas un règlement de compte mais un défi entre deux dresseurs. Un match, pour être plus précise. Je ne sais pas si vous êtes au courant, mais dans tous les sports, un joueur qui dirait quelque chose comme vous serait exclu de l'équipe immédiatement ! Et c'est ce qui risque de vous arriver un de ces jours. En attendant, je ne dirai rien à personne."

Je laisse toujours une chance. C'est ce que mon père m'a appris. Lui a qui la vie n'a laissé aucune chance, et qui ne la refusait jamais aux autres. Je suivrai son exemple.

© KoalaVolant



victory you won't win against me

Total eclipse of the heart ▬ Parfois dans le nuit je me dis que je devrais fuir bien avant qu'il soit qu'il ne soit trop tard mais Parfois dans la nuit je ne pense plus qu'à te suivre même en Enfer tant j'ai besoin de te voir | ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 88
Pokédollars : 457
avatar
Dresseuse ♥ Je te bats
Philomena Texas
MessageSujet: Re: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   Sam 7 Mai - 15:47


One step closer

O
h, et voilà que cette jeune poltronne joue la savante non violente, alors qu'elle avait simplement peur de se prendre une raclée. Elle devrait plutôt remercier ce cher Draco de l'avoir aidée à prendre sa douche. Philomena marche dans l'allée du parc, écoutant distraitement les injures de Sarah Rottenbach, caressant distraitement la petite tête de Bliss. L'autre jeune femme dit que Philomena risque d'être disqualifiée pour avoir insulté la championne. Et la battre, la ridiculiser, serait, se dit rageusement Philomena Texas, également considéré comme une insulte, et dans ces cas là, nul doute que les arbitres sont loin d'êtres aussi impartiaux qu'il veulent le faire croire. Philomena bouillonne et pense à des choses de plus en plus folles, se disant que finalement les arbitres sont de mèche avec la championne, qu'ils refusent de donner leur fichus badges, et qu'ils veulent probablement eux aussi la manger, et d'ailleurs c'est peut-être ce ragoût de Philomena que Sarah leur a promis en échange de leur participation au complot, et... Philomena remarque que son Feurisson tourne nerveusement en rond autour de ses pieds, et que les soinballs dans sa pochette commencent à s'agiter. Mais que se passe-t'il? Elle ne parvient pas à comprendre. Elle regarde autour d'elle, mais ne remarque rien. Les allées sablonneuses sont bien de calmes et paisibles allées sablonneuse, peut-être à peine dérangées par les piaillements irritant d'une championne allemande. Les buisson verts sont bien des buissons. Les touffes d'herbes sont bien des touffes d'herbe. Les pâquerettes sont bien des pâquerettes. Donc tout semble être normal, elle ne va pas continuer à énumérer les multiples éléments du morne paysage, et de toute façon elle a déjà fait le tour, excepté les lampadaires. Elle lève quand même les yeux pour plus de sûreté, et les baisse rapidement, rassurée. Les lampadaires sont bien des lampadaires. Alors quoi? Elle sent Bliss de plus en plus nerveux, et Pikkutyttö, sa petite et farouche mysdibule est sur le point de sortir de sa ball de son plein gré. Mais elle n'a plus le temps de se demander ce qu'il se passe, car elle entend soudain son feurisson pousser un glapissement, et un immense poids s'abattre sur ses épaules. Elle s'écrase de haut en bas sur l'allée, ne comprenant toujours pas ce qui lui arrive




Dernière édition par Philomena Texas le Sam 7 Mai - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 198
Pokédollars : 287
avatar
Championne de Berlin ♥ La fille du feu
Sarah Rottenbach
MessageSujet: Re: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   Sam 7 Mai - 16:20


One step closer ~




J'ai beau parler, j'ai l'impression qu'elle ne m'écoute pas. D'ailleurs, elle a déjà passé son chemin et remonte tranquillement le sentier sans se retourner. Est-ce qu'elle se rend compte, quand même, que ce que je lui dis est extrêmement important ? Je n'en ai pas l'impression. Un de ces jours, cette attitude va vraiment lui causer des problème, quand les champions refuseront un par un de se battre contre elle, et qu'elle n'aura plus aucun badge. Cela risque de lui fermer définitivement la porte du tournoi des vainqueurs et de la possibilité de devenir Maître Pokémon. Mais cela n'a pas l'air de l'inquiéter. Après tout, devenir maître ne fait peut-être pas parti de ses objectifs immédiats, alors bon... cela ne changera pas grand chose. C'est quand même dommage de se fermer cette porte tout simplement parce qu'on a un sale caractère. Mais entre son caractère et celui de Ziggy, en fin de compte, je ne sais pas lequel est le plus dangereux : car il n'a vraiment pas l'air d'apprécier de la voir partir avec autant de snobisme, sans même prendre la peine d'écouter ce que je lui dis, alors que je faisais tout mon possible pour être sympathique, malgré son hilarante insociabilité. Il bouillonne de colère et le feu s'échappe de ses poignets à coup de grosse boules de fumées noires. Etrangement, je sens une catastrophe se produire, et j'ai l'impression que je ne suis pas la seule : alors que mon interlocutrice silencieuse marche sans se doute de rien, ses Pokémon ont l'air de s'agiter autour d'elle, au point qu'un Mysdibule sorte carrément de sa Pokéball.

Et justement, la catastrophe arrive, venant justement de Ziggy : plus qu'énervé, mis hors de lui, par cette indifférence à notre égard, il ne peut s'empêcher de faire ce que je lui ai pourtant interdit de faire, et crache une violente attaque en direction du ciel... ou un peu plus bas. C'est vrai, je lui ai dit de ne pas attaquer un être humain, et il ne l'a pas fait : il a juste craché du feu sur un arbre un peu au-dessus d'elle et, brusquement, une branche lui tombe dessus. Elle s'écroule, apparemment évanouie. Je pousse un cri d'horreur, d'abord incapable de bouger. Ziggy, malgré sa colère et son mauvais caractère, semble lui aussi se rendre compte qu'il est allé trop loin. Il voulait simplement lui faire peur, je suppose, lui donner une bonne leçon, mais certainement pas la tuer ! Au moins, voyons les choses du bon côté : il n'a pas mis le feu à la forêt. Mais ce bon côté est sans doute négligeable pour celle qui repose inconsciente sur le sol, et que je me décide enfin à rejoindre, une fois que mes jambes acceptent de fonctionner à nouveau. Je cours et m'agenouille à ses côtés pour lui prendre le pouls. Ses Pokémon, à côté, incapable de trouver une solution, me regardent faire avec attention. Je soupire de soulagement en voyant sa respiration, mais ce sont eux que je dois rassurer en premier :

"Ne vous en faites pas, elle est vivante. Toi non plus, Ziggy, tu n'as plus à t'en faire, mais tu as intérêt à te faire pardonner ça, parce que ce que tu viens de faire est d'un gravité que tu n'imagines même pas ! Alors viens ici et aide-moi à la porter."

En trainant des pattes, Ziggy me rejoins tout de même, parce qu'il n'a pas le choix et semble bien avoir compris son erreur. C'est lui qui prend la femme dans ses bras et je suis bien contente qu'il soit là, parce que je n'aurai certainement pas réussi à la conduire toute seule jusque chez moi. En même temps, si Ziggy n'avait pas été là, rien de tout cela ne serait arrivé.

"On va l'emmener au restau. Il y a quelques médocs dans le bureau de mon père, on pourra la remettre sur pieds. Suivez-moi."

Je m'adresse à la fois à Ziggy et aux Pokémon de cette femme. Evidemment, vu la situation, ils ne se font pas prier. Le restaurant n'est pas très loin, nous venions tout juste de commencer notre séance de sport lorsque nous l'avons croisé. En quelques minutes, nous arrivons devant. Il est bien sûr encore vide, puisque c'est le matin, à l'exception de mes propres Pokémon qui servent de gardiens. Sadia est dans le parc et nous suit du regard, interloquée, en nous voyant passer. Quand nous entrons, nous sommes accueillis par Socrate qui se précipite vers nous en aboyant, et Papa qui tourne sur lui-même, heureux que nous soyons de retour.

"Oui, deux minutes, les amis, je m'occupe de vous après... Nous avons un petit problème. Papa, Socrate, faites visiter la cour à ces Pokémon pendant que je m'occupe de leur dresseuse. Où est Glumy ?"
"Reptincel !" s'exclame-t-il en entendant son nom.

C'est le seul de mes Pokémon, avec Ziggy, qui a des bras, et je vais avoir besoin de lui. Pour le moment, Ziggy dépose notre étrange invitée sur une table. Malgré l'étrangeté de la situation, elle ne semble pas être en très mauvais état, simplement assommée.

© KoalaVolant



victory you won't win against me

Total eclipse of the heart ▬ Parfois dans le nuit je me dis que je devrais fuir bien avant qu'il soit qu'il ne soit trop tard mais Parfois dans la nuit je ne pense plus qu'à te suivre même en Enfer tant j'ai besoin de te voir | ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 88
Pokédollars : 457
avatar
Dresseuse ♥ Je te bats
Philomena Texas
MessageSujet: Re: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   Sam 7 Mai - 16:45


One step closer

L
es épais cils noirs de Philomena papillonnent tandis qu'elle reprend ses esprits, se demandant où elle est. À travers les gants vert menthe, ses doigts sentent du bois un peu graisseux, et son dos lui indique qu'elle n'est pas dans un lit, mais bel et bien sur une vulgaire table en bois. Elle sent de délicieuses effluves parvenir à ses narines, et son ventre gargouille. Elle imagine des oignons en train de caraméliser, d'abord violets, puis leurs bords qui se noircissent, avant que tout ne vire à l'or, puis au brun chaud, et pendant tout ce temps l'odeur délicieuse qui se répand dans toutes les pièces. Trêve de poésie. Elle est donc dans un restaurant, et, vu l'odeur, il est aisé de deviner que c'est dans celui de Sarah Rottenbach. Bon, peut-être que cette gamine prétentieuse et puante n'est pas si méchante que ça, si elle l'a sauvée lorsqu'elle est tombée. D'ailleurs Philomena n'arrive toujours pas à se souvenir de ce qui a provoqué ladite chute. Soudain un horrible doute la saisit à la gorge. Peut être qu'elle est en fait morte, ou plutôt cuisinée par Sarah Rottenbach, ce qui expliquerait qu'elle soit sur une table et non au fond d'un lit, et que ce serait cette dernière qui l'aurait mesquinement assommée alors qu'elle avait le dos tourné. Mais pourquoi n'est-elle pas au Paradis alors? Elle qui a fait tant de bonnes actions et qui est morte en martyr, cuisinée par une championne folle furieuse. Mais elle n'y est pas, elle est sur une table et elle a mal au dos. Elle n'est donc pas morte. Elle se lève précipitamment, pour enfin comprendre, nom d'un chien, ce qu'il lui est arrivé. Elle se retrouve assise, appuyée sur ses bras et les jambes allongées sur, en effet, une table en bois un peu graisseuse, et avec sa tête qui la lance encore plus que son dos. Elle regarde autour d'elle et aperçoit le Brasegali de la championne, ainsi qu'un mignon Reptincel. Mais pas de trace de ladite Sarah. Elle s’émerveille un instant sur les deux pokemons, avant de paniquer. Et les siens de pokemons? Où sont-ils?!! Son Feurisson, son Mysdibule, Bud le Phyllali, et son merveilleux Draco qui a envoyé l'autre idiote au tapis. OÙ SONT-ILS?!!! Elle se lève tout à fait, bien réveillée, et entreprend d'explorer les lieux. Elle est dans une grande salle pleine d'autres tables comme celle où elle était allongée, et elle aperçoit assez la cuisine, où sont postés le Brasegali et le Reptincel, pour comprendre que ses pokemons n'y sont pas. Il ne reste plus qu'une solution. Elle sort dans la cour, se tordant la cheville, et se mettant à pester en finnois pour que personne ne comprenne ce qu'elle dit, au passage. Alors, elle aperçoit d'abord Mysdibule, puis Feurisson, puis les deux autres, en train de... papoter? avec les pokemons de la championne, et court vers eux, ne faisant même pas attention au fait que ses pokemons hautains se soient laissés approcher par des pokemons de seconde zone. Tandis qu'elle caresse ses pokemons, heureuse de les retrouver, elle entend un bruit de pas derrière elle, et se retourne, déterminée, le regard prêt à devenir haineux et la langue prête à vociférer, sa frange en bataille et ses poings serrés, sa respiration qui s'accélère, et les oreilles dans l'attente des blasphèmes de Sarah Rottenbach.




Dernière édition par Philomena Texas le Lun 9 Mai - 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 198
Pokédollars : 287
avatar
Championne de Berlin ♥ La fille du feu
Sarah Rottenbach
MessageSujet: Re: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   Lun 9 Mai - 11:35


One step closer ~




Je me dis qu'il vaudrait mieux que j'aille chercher un petit remontant à la cuisine... mais sur le chemin, je passe devant un miroir, et je vois à quelq point je suis trempée à cause de l'attaque que j'ai reçu de la part de ce Draco. Oh, et puis après tout, l'autre folle peut attendre ! Il faut que j'aille me doucher, c'est beaucoup plus urgent. Après tout, elle ne va pas mourir, elle est entre de bonnes mains. Je n'ai pas peur de la laisser quelques temps avec Ziggy et Glumy, alors je me dirige plutôt vers les douches des employés qui sont à l'arrière. Il faut aussi que je me change, parce qu'avec toute la chance que j'ai aujourd'hui, elle va me tenir là jusqu'à l'heure d'ouverture du restaurant, et je ne peux pas accueillir des clients dans cet état. Je prends mes vêtements de rechange, les pose sur une chaise et me précipite sous la douche en me remémorant tout ce qui s'est passé ce matin. Quelle histoire de fou, quand même ! Faire un footing, c'est normal, c'est classique, c'est ce que je fais tous les matins. Mais rencontrer quelqu'un d'aussi chiant, non, jamais ! Je sais que j'ai tendance à être dans la lune et après tout, renverser quelqu'un parce que je ne regarde pas où je vais, ça devait bien arriver. Si Ziggy m'avait prévenue avant que quelqu'un arrivait, aussi... mais bon, voyons les choses du bon côté. J'ai capturé un nouveau Pokémon, le Pokémon dont je rêvais depuis des mois ! Je n'ai même pas pu présenter ma petite Stella au reste de l'équipe, avec toutes ces histoires. J'espère qu'elle s'intègrera bien au restaurant. L'avantage, c'est qu'elle a l'air de beaucoup apprécié Ziggy, et c'est déjà une très bonne chose. Ziggy est vraiment le maître des lieux quand je ne suis pas là, et je comprends pourquoi mon père a tant voulu garder ce Pokémon auprès de lui.

Je sors de la douche, rafraichie. J'espère que l'autre ne s'est pas encore réveillée, ou ele va sans doute faire une crise en constatant que, pendant ce temps, je prenais tranquillement ma douche. Mais bon, si son Draco ne m'avait pas attaquée... Je me rhbille, laissant ma tenue de sport pour la remplacer par une robe d'été. J'espère que je ne subirai pas d'autre attaque, parce que je n'ai pas l'intention de me changer toutes les dix minutes. Je suis maintenant prête pour ouvrir le restaurant à l'heure, dès que j'aurais réglé mon problème avec la femme dont je ne connais toujours pas le nom. C'est très embêtant, d'autant qu'elle connait parfaitement le mien, mais j'ai le sentiment qu'elle n'ouvrira jamais sa bouche pour me donner la moindre information. Quand je retourne dans la salle à manger, je trouve mes deux Pokémon, seuls. Quoi ? Elle s'est échappée, en plus ! Mais je n'ai pas de doute sur l'endroit où je vais la trouver. Sans rien leur dire, je soupire, et me dirige vers la cour, parce que tous ses Pokémon sont là-bas, avec les miens. Bingo, c'est là qu'elle se trouve, pas satisfaite du tout. Pourtant, j'ai rpis la peine de la ramener jusqu'ici pour la soigner alors qu'elle venait de se recevoir une branche sur la tête. Elle se fiche vraiment de moi, mais qu'importe : je ne suis pas du genre à m'énerver pour si peu. Je sors à mon tour, d'un pas vif, laissant tout mon agacement derrière moi.

"Ah, ben vous allez mieux. C'est bien que vous vous soyez rétablie aussi vite. J'ai l'impression que vous n'avez pas envie de rester là pour manger ce midi, et que vous êtes plutôt pressée de partir... faites ce que vous voulez. J'essayais seulement d'être sympathique. Est-ce que je peux savoir comment vous vous appelez, au moins ?

Je ne sais pas pourquoi je pose cette question, puisqu'il est certain qu'elle ne voudra pas y répondre. C'est dans mes habitudes, voilà tout, je ne peux pas m'empêcher d'essayer d'être conviviale, même avec les personnes les plus difficiles. Et puis, ça me semble normal, pour quelqu'un à qui je viens de venir en aide, de lui demander au moins comment elle s'appelle. Cela m'évitera au moins d'avoir à en parlant comme "l'autre folle", faute de connaitre son nom.

© KoalaVolant



victory you won't win against me

Total eclipse of the heart ▬ Parfois dans le nuit je me dis que je devrais fuir bien avant qu'il soit qu'il ne soit trop tard mais Parfois dans la nuit je ne pense plus qu'à te suivre même en Enfer tant j'ai besoin de te voir | ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 88
Pokédollars : 457
avatar
Dresseuse ♥ Je te bats
Philomena Texas
MessageSujet: Re: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   Lun 9 Mai - 18:06


One step closer

S
auf que pour une raison mystérieuse, les reproches qu'elle avait sur la langue ne viennent pas. Les paroles de la championne sont froides, comme cassantes aux oreilles de Philomena. Oui, cette fille qui paraissait idiote et absurdement gentille, même si elle voulait cuisiner Philomena, est peut-être quand même capable de répartie. Enfin, elle est loin d'atteindre Philomena, surtout en refusant un combat de manière aussi immonde, ou encore en faisant un footing, mais disons qu'elle lui arrive peut-être à la cheville. Elle a l'air débrouillarde, elle gère toute seule un restaurant qui sent bon, ses pokemons sont affectueux, comme se Brasegali, qu'elle a bien du capturer, et puis elle est encore jeune elle peut s'améliorer... Attendrie, Philomena répond.

-Je me nomme Philomena Texas, mademoiselle.

Et elle regrette soudain d'avoir parlé! Cette gamine a du lui lancer un sort pour amollir sa volonté de la sorte, ce n'est pas possible! Où s'est elle crue?! On n'attendrit pas la grande Philomena Texas comme ça! Elle rougit et appelle ses pokemons. Pikkutyttö, Bliss, Bud, et Zmaj, respectivement mysdibule, feurisson, phyllali, et draco, se range devant elle comme des écoliers. Elle commence à se diriger vers la sortie, et se rend compte qu'il n'y a pas de sortie. La petite cour vaguement herbeuse, bordée de haies en bois et de fleurs en pot n'a pas d'autres issue que la grande salle du restaurant, la véritable sortie devant être probablement se trouver sur le côté est de ladite salle. Et, comble du désespoir, Sarah Rottenbach, cette fripouille manipulatrice, bloque le passage. Et Philomena, fortement remontée, a décidé que cela suffisait, qu'elle n'allait pas ENCORE adresser la parole à cet être répugnant. Elle tourne un instant en rond, essayant d'enjamber la petite barrière en bois, manquant de déchirer sa jupe et de briser le talon de sa salomée, qu'elle a remise en se réveillant, tout à l'heure. Mais la haie est justement faites pour que les pokemons nbe s'échappent pas, donc c'est une mauvaise idée. Mais que va-t'elle faire?! Son étrange cervelle produit soudain une idée de vengeance. Absolument! Elle va rendre la monnaie de sa pièce à la jeune femme. Elle recule tout au fond de la cour, sous le regard interloqué de Sarah et des pokemons, et court le plus vite qu'elle peut en direction de la sortie, actuellement bloquée par le corps de la championne, qui sur le moment lui semble plutôt frêle. Elle ne court pas très bien, malgré ses efforts, et arrive presque épuisée devant Sarah Rottenbach, arrivant tout de même à la bousculer, à la faire misérablement tomber, mais pas à contourner sa silhouette étendue à terre, pour atteindre la sortie. Philomena, qui déteste pourtant les gags à répétition, trébuche et tombe encore une fois.

-Vous ne pouviez pas faire attention, idiote!! Vous m'avez attendrie, vous voulez me séquestrer, vous vous mettez sur mon chemin, et vous me faites mal trois fois dans la même matinée,non mais c'est le pompon!! Je sias qu'il est difficile de faire confiance à un médecin, nous sommes d'accords sur ce point, mais je pense que dans votre cas il faudra consulter, n'importe quoi fera l'affaire, dans la mesure ou votre état ne peut empirer!! Poussez vous au moins, que je puisse passer!


Elle se relève, époussette sa robe et ses genoux blancs, enjambe Sarah qui se relève déjà, lui écrasant le pied au passage, et s'en va sans rien demander de plus, maudissant dans sa barbe la planète entière, excepté ses adorables pokemons bien sûr.




mes autres avatars <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 198
Pokédollars : 287
avatar
Championne de Berlin ♥ La fille du feu
Sarah Rottenbach
MessageSujet: Re: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   Mar 10 Mai - 17:25


One step closer ~




Tout compte fait, peut-être aurais-je dû la laisser assommée sur le bord de la route. Elle n'a rien, et n'a pas l'air d'apprécier que je l'aie conduite ici. Elle aurait même préférée rester dehors, à ce que je vois. Mais pourquoi ? Elle imagine que je vais la manger, peut-être ? Je n'ai pas besoin d'un plat aussi mauvais dans mon restaurant. Déjà, la chaire humaine, je suis sûre que ce n'est pas terrible. Mais la chaire de celle-là, ce doit être encore pire. Je me demande même par quel miracle elle a osé me dire son nom, je pensais qu'elle serais bien trop fière pour lâcher cette information. Mais j'ai vite compris ce qui lui avait pris : apparemment, je l'avais attendrie. Et il semblerait que j'ai besoin d'aller voir un médecin ! Eh ben, quelle imagination ! Après réflexion, c'est vrai : elle avait dû croire que je voulais la manger. Au point où elle en était dans ses délires... Quand elle me demande de me pousser pour pouvoir partir, franchement, je ne demande que ça. Sauf que je n'ai pas le temps de faire un pas, c'est elle qui me rentre dedans et me fait tomber. Aussitôt, je sens Ziggy se braquer. Il faut absolument que je l'arrête, parce que s'il lance une attaque ici, c'est un incendie qui va me tomber dessus. Et, aucun doute, ce sera bien pire que la présence de Philomena Texas ! Je me relève assez vite pour lui faire un signe : il ne faut surtout pas qu'il s'énerve maintenant. Glumy, à côté de lui, est choqué mais d'un tempérament plus calme, je n'ai pas peur de sa réaction. Elle s'en va, en j'avoue que je ne suis pas mécontente de m'en être débarrassée. Je la suis, juste pour s'assurer qu'elle trouve bien la sortie du restaurant. Pas de problème normalement, mais avec quelqu'un d'aussi bizarre, je me permets quelques doutes.

"Bon, je suis navrée de vous avoir causé autant de soucis. J'espère quand même que le reste de votre journée sera bonne... Et si jamais vous êtes dans le coin ce midi et que vous avez faim, pas la peine d'être timide, vous pouvez venir manger ici, je ne ferai rien de mal."

Je ne me moque pas d'elle, je suis juste incapable d'éprouver la moindre colère. Après tout, elle m'a fait rire plus qu'autre chose, et elle n'a pas l'air vraiment méchante. Elle a juste un énorme problème au cerveau, et si quelqu'un doit aller voir un docteur ici, c'est plutôt elle. Mais sa folie n'est pas dangereuse, alors inutile de s'attarder dessus. Elle n'est certes pas très agréable, mais elle n'a pas l'air méchante, et c'est le plus important. En lui proposant de rester manger, j'ai presque envie qu'elle accepte, juste pour voir quelle réaction elle va avoir avec les autres clients. Mais ce n'est pas très prudent, en réalité... ça risque de me faire de la mauvaise pub. Mais en pensant cela, je continue à rire, parce que les journées sont parfois ternes et un peu d'animation ne ferait pas de mal. Mais je n'ai pas le temps de m'amuser. Il faut que je pense à mes affaires, et surtout que je ne perde pas trop d'argent en bêtises, même si je rêvais de pouvoir rire en voyant Philomena critiquer la moindre seconde passée dans ce restaurant.

"A bientôt alors."

Puisqu'elle avait décidé de ne pas répondre, je me contente de la saluer avant de refermer la porte du restaurant derrière elle. Quelle rencontre, n'empêche ! Je m'attendais à tout sauf à ça. C'est, sans le moindre doute, la rencontre la plus délirante de toute ma vie.

© KoalaVolant



victory you won't win against me

Total eclipse of the heart ▬ Parfois dans le nuit je me dis que je devrais fuir bien avant qu'il soit qu'il ne soit trop tard mais Parfois dans la nuit je ne pense plus qu'à te suivre même en Enfer tant j'ai besoin de te voir | ©️ Vent Parisien



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: ft. PHILOMENA ♠ One step closer   

Revenir en haut Aller en bas
 
ft. PHILOMENA ♠ One step closer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» One step ahead
» Team Omega Pharma Quick-Step
» EDGAR ✖ he said if you dare come a little closer.
» Sean ✖ Step in the car and I'll take you down for the ride.
» Closer to the Edge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon City :: Le Monde des Pokémon {RPG} :: Allemagne :: Dortmund ♥ Restaurant Goinfrex-
Sauter vers: